Rechercher
  • Margaux Marbaise

10 pièges à éviter pour une alimentation naturelle


Qu'on se le dise, le pire ennemi de votre alimentation est parfois… votre propre chez vous ! Pour déjouer les pièges du quotidien, suivez le guide!


1) Utilisez de petites assiettes : Inconsciemment, nous avons tendance à absorber davantage de nourriture si nos assiettes sont plus grandes. Nous nous servons alors des portions en conséquence. Par exemple, des personnes mangeant dans des assiettes de 26 centimètres mangent 25% de plus que des personnes mangeant dans des assiettes de 14 centimètres de large.


2) Placez la nourriture dans des endroits opaques, peu visibles, peu accessibles : dans des études menées sur 200 femmes, il a été observé que celles qui laissent visibles les aliments les plus tentants et les plus « dangereux » grignotent davantage. Par exemple, laisser régulièrement en vue sa bouteille de soda est associé en moyenne à un surpoids de 12 kg ! De même, les bonbons placés dans des bocaux transparents sont consommés 75% davantage que les mêmes bonbons dans des récipients opaques. Prévoyez donc des placards en hauteur et à l’abri du regard.


3) Fuyez les nourritures light : consommer régulièrement des boissons light augmente de 100% le risque d’obésité, de 50% la mortalité cardiaque et de 67% les risques de diabète. Des études récentes montrent même que la probabilité de développer la maladie d’Alzheimer est augmentée. Les édulcorants altèrent le microbiote intestinal et stimule l’appétit, tout en endormant la méfiance. Face à la prise d’édulcorants, le pancréas stimule la production d’insuline, ce qui diminue le taux de sucre sanguin… ce qui appelle au sucre ! Depuis l’introduction des faux sucres, les cas d’obésité n’ont d’ailleurs cessé d’augmenter.


4) Attention à l’effet « boîte de chocolat » : les assortiments de chocolat variés créent une stimulation de l’envie de manger par un effet de variété et de nouveauté. Face à un choix vaste de nourritures différentes, nous mangeons 2,2 fois plus. Même effet lors des barbecues : limitez le choix à une ou deux viandes. Soyez conscient cet effet devant un plateau de fromages abondant et fuyez les buffets !


5) Ne laissez pas les plats trop longtemps sur la table : vous vous êtes déjà servi ? Alors remettez le plat dans le four. Vous pouvez être tenté de vous resservir par la simple vision du mets et par la facilité avec laquelle vous pourrez en reprendre. Pour peu qu’il soit un peu plus éloigné, on rechigne à faire la distance nécessaire. Ainsi, des employés de bureau mangent 1,5 fois plus de bonbons si la boite est sur le bureau que si elle est simplement éloignée de 2 mètres !


6) Utilisez une liste de course : avant de partir au supermarché, notez les achats que vous voulez faire. L’inverse conduit à une surconsommation alimentaire de l’ordre de 15%. Lorsqu’on ne sait pas précisément ce dont on a besoin, notre réflexe est d’acheter plus que nécessaire. En outre, utiliser une liste de course double quasiment les achats de fruits et de légumes. On mange donc moins et plus sain !


7) Evitez de faire vos courses en ayant faim : Lorsque nous faisons nos courses en ayant le ventre creux, nous sommes irrésistiblement attirés vers la nourriture. Les personnes qui font leurs courses affamées achètent ainsi entre 25% et 30% de produits alimentaires en plus, en se concentrant sur les aliments les plus caloriques. Mieux vaut faire ses courses en début d’après-midi, lorsqu’on a déjà mangé, qu’en fin d’après-midi quand la faim commence à se faire sentir.

8) Télé, radio, écrans, off : Lorsque nous mangeons en faisant autre chose (regarder la télévision, écouter la radio, lire un journal, …), notre attention est moins focalisée sur l’acte de manger et la satiété met plus de temps à s’installer. Résultat : nous mangeons entre 50% à 80% de calories en plus devant la télévision et 15% en plus en écoutant la radio.


9) Dormez bien et suffisamment : Un sommeil insuffisant favorise la prise de poids et perturbe les hormones de l’appétit. Ainsi, les personnes dormant moins de 6 heures par nuit ont 3,8 fois plus de chances d’être obèses que celles qui dorment plus de 7 heures par nuit. Le simple fait, de passer une nuit courte (4 heures) augmente de 23% les calories absorbées dès le lendemain.


10) Marchez, marchez, faites du sport : Selon la revue Nature, la marche est la meilleure façon d’augmenter la dépense énergétique journalière totale. L’idéal est de prendre conscience de la quantité de mouvements effectués par jour, ou de l’inactivité éventuelle et de s’octroyer des plages régulières pour respecter les besoins de mouvements du corps.



Pour toutes informations complémentaires, n'hésitez pas à me contacter!



Margaux



*Cerveau et Psycho N°108 Mars 2019 – Sur base de l’ouvrage de Michel Desmurget : « L’antirégime »

Consultations sur RDV à Liège et Esneux

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 par Margaux Marbaise

0498/71.24.81

marbaisemargaux@hotmail.com